Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > ATC et la démarche Propobois : le contrôle de l’exposition aux poussières de bois

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

ATC et la démarche Propobois : le contrôle de l’exposition aux poussières de bois

Publié le

Qu’est-ce que l’étude Propobois ?

L’étude PROPOBOIS, a été conduite de 2015 à 2019 par l’Institut Technologique FCBA et l’OPPBTP, Organisme Professionnel de Prévention auprès des Professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Elle s’est inscrite en continuité de précédentes études, réalisées par FCBA et financées par le CODIFAB depuis 2011, sur les poussières de bois et notamment sur les possibilités et conditions d’utilisation d’appareils à capteur optique et lecture directe.

Notre rôle au sein de cette étude ?

Partenaire du FCBA et de l’OPPBTP, nous avons eu le plaisir de mettre à disposition certains de nos appareils dans le but de réaliser des prélèvements :

  • Analyseur de poussière Microdust Pro,
  • Pompe de prélèvement d’air APEX 2,
  • Générateur de fumée Tiny CX …

Le contexte…

C’est en 2010 que le FCBA est mandaté par les Organisations Professionnelles pour réaliser l’étude PROPOBOIS (PROgrès pour la réduction de l’exposition de POussière de BOIS). Puis en 2015, vient la collaboration entre le FCBA et l’OPPBTP (Organisme Professionnelle de Prévention du Bâtiment et Travaux Publics), dans le cadre de la convention “Poussière de bois”, signé avec le Ministère du travail, l’INRS, la CNAM-TS et les Organisations Professionnelles des secteurs bois et ameublement. Cela dans le but de développer et mettre à disposition des entreprises, des outils permettant une autoévaluation du risque de poussière de bois. C’est ensuite en 2017 que nous signons un partenariat avec FCBA et l’OPPBTP, afin qu’ils utilisent nos appareils.

Les appareils utilisés…

Les poussières de bois ont été prélevées à l’aide d’une pompe Apex 2 Pro Atex, calibrée à un débit de 2 l/min, accompagnée de consommable de prélèvement et d’un analyseur de poussière Microdust Pro, matériel utilisé pour la cartographie et les mesures en point fixe. Un générateur de fumée Tiny CX a également été utilisé, ce qui a permis de mettre en évidence les mouvements d’air significatifs autour des machines étudiées.

Aujourd’hui, c’est avec joie que nous partageons le résultat des travaux menés par Institut technologique FCBA et OPPBTP pour l’amélioration des conditions de travail des professionnels. Nous remercions Isabelle Monnerais, Vincent Quint et Lyne Bricka, d’avoir fait confiance à ATC et surtout à Philippe Do Souto pour la mise à disposition de nos appareils Casella, l’analyseur de poussière Microdust Pro et la pompe de prélèvement d’air APEX 2.

Sources :

Réactions...

PR le :

Bonjour, La photo que vous présentez en première page représentant un travailleur occupé à travailler sur une scie circulaire ne respecte pas les mesures de prévention qui sont de mises pour cet équipement. Le travail doit se faire de face avec un support à l'arrière de la machine. BàV

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'environnement

19
Janvier
2021

Risques pour l'environnement

Pollution des navires : l'expérimentation du drone renifleur sera reconduite dans le Pas-de-Calais

Lire la suite
Image Général

19
Janvier
2021

Général

Le vaccin covid-19 et le milieu des entreprises : quelles sont les obligations ?

Lire la suite
Image Général

19
Janvier
2021

Général

Il faut étendre les droits collectifs à tous les travailleurs, y compris aux travailleurs indépendants et de plateforme

Lire la suite

Les derniers produits