Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Lettre du risque

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}1

Accueil > Actualités et normes > Expo : une protection imPAICable contre les crues

Croix pour fermer

Actualité des manifestations

Expo : une protection imPAICable contre les crues

Publié le

Une exposition sur les infrastructures de protection contre les crues ? Curieuse idée pourraient penser certains, alors que depuis plusieurs mois il n’est question que de canicule et de sécheresse. A ceux-là on rappellera qu’un épisode de sécheresse sévère peut être suivi d’une forte crue, comme ce fut le cas par exemple en 2003 ! On relèvera de plus que l’absence de grande crue depuis le XXème siècle est singulière, mais en aucun cas significative d’une absence de risque ! Les inondations restent aujourd’hui l’un des premiers risques naturels sur le bassin de la Loire et ses affluents. Elles affecteraient plus d’1,5 millions de personnes et de 20.000 entreprises, avec des dommages directs pour l’habitat et l’activité économique se chiffrant en milliards d’euros. Aussi, un certain nombre d’actions sont déployées sur les volets prévision, prévention et protection, avec pour objectif la réduction des dommages potentiels, moins coûteuse que la réparation de ceux-ci. À cet effet, des solutions ont été imaginées et mises en oeuvre à différentes époques pour se prémunir contre ce risque.

Présentée jusqu’au 23 novembre au 2 quai du Fort Alleaume à Orléans, en avant-première du Festival de Loire 2019, cette nouvelle exposition intitulée « Une protection imPAICable contre les crues », réalisée par l’Etablissement public Loire, est dédiée aux infrastructures de protection contre les inondations. En 8 panneaux synthétiques et pédagogiques, elle retrace l’historique de ces ouvrages, leur nature, leur situation sur le bassin fluvial, leur fonction ainsi que leur gestion actuelle et future.

Les visiteurs y apprendront notamment qu’afin de protéger les populations et les territoires exposés aux risques, deux dispositifs peuvent être combinés sur le bassin :

  • les infrastructures dites «dures» telles que le barrage écrêteur de crues de Villerest, les digues et les remblais faisant office d’ouvrages de protection (routes, voies ferrées, canaux, etc.),
  • et les infrastructures dites «souples» telles que les zones d’expansion de crues ou autres espaces naturels de stockage temporaire.

Ce sont plus de 900 km de digues qui ont été édifiées et rehaussées au fil des siècles sur le bassin de la Loire et ses affluents. Elles constituent un ensemble de protections s’organisant aujourd’hui en systèmes d’endiguement (plus de 500 km appartiennent à l’État, le reste à des collectivités territoriales ou à des privés). La plupart sont dépendants les uns des autres (amont-aval, rive gauche-rive droite). De ce fait, ne serait-ce que pour des raisons de cohérence hydraulique, leur gestion de manière isolée apparaît difficilement envisageable.

Par ailleurs, les digues vieillissent et subissent de nombreuses agressions : crues, sécheresses, intempéries, animaux fouisseurs, végétaux envahissants, interventions humaines... Afin d’assurer leur efficacité dans le temps, il est nécessaire que leur état soit suivi et leur performance maintenue en continu. Pour cela, l’existence d’une structure gestionnaire pérenne, dotée de compétences techniques, avec des capacités financières, constitue un atout.

L’exposition présente les défis à relever pour permettre aux infrastructures de protection de préserver la compétitivité des territoires, dans le cadre de la mise en place d’un projet d’aménagement d’intérêt commun (PAIC). Celui-ci propose une gestion cohérente des infrastructures de protection, visant à assurer une homogénéité de traitement ainsi que la mutualisation et l’optimisation des moyens techniques comme financiers. Impliqué dans la gestion intégrée de l’eau et des risques naturels associés de sécheresse et d’inondation, l’Établissement public Loire a pris l’initiative en 2015, avec le soutien financier de l’Europe, de la co-construction de ce projet. C’est dans ce contexte que s’inscrit la délégation progressive à l’Établissement de la gestion de systèmes d’endiguement.

A noter la nouveauté de cette exposition : le couplage avec une consultation du public. Après la lecture de chaque panneau, les visiteurs sont ainsi invités à répondre à 8 questions, sur des points qui semblent importants pour l’Etablissement public Loire et ses partenaires.

L’exposition est également accessible sur www.eptb-loire.fr/expo-protection-inondation et disponible sous forme de bâches sur simple demande.

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Général

23
Octobre
2019

Général

Comment réduire les accidents de travail en agissant sur la culture sécurité ?

Lire la suite
Image Risques dans les bâtiments

22
Octobre
2019

Risques dans les bâtiments

L’adaptabilité, élément clé pour prévenir les TMS

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

22
Octobre
2019

Risques pour l'Homme au travail

Travail sur écran: risques pour la santé

Lire la suite

Les derniers produits