Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Lettre du risque

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}1

Accueil > Actualités et normes > Lutter contre le mal de dos dans le secteur des transports et de la logistique

Croix pour fermer

Institutionnels

Lutter contre le mal de dos dans le secteur des transports et de la logistique

Publié le

Dans le secteur des transports et de la logistique, le mal de dos est à l’origine chaque année, de 1 100 000 journées de travail perdues soit l’équivalent de 5 000 emplois à temps plein1 et près d’un tiers des accidents du travail sont liés à une lombalgie2. Pourtant des solutions existent, en témoigne le site de logistique Martin Brower à Beauvais (Oise) dont les démarches de prévention et les méthodes managériales ont permis de lutter durablement contre le mal de dos au travail.

L’impact du mal de dos dans le secteur des transports et de la logistique

Le secteur des transports et de la logistique est particulièrement concerné par le mal de dos au regard de sa diversité de métiers aux fortes exigences sur le plan physique : manutentions manuelles de charges lourdes, gestes répétitifs, vibrations transmises lors de conduites d’engins… Un constat corrélé aux résultats du baromètre BVA pour l’Assurance Maladie, qui révèle que dans ce secteur, 58 % des actifs déclarent avoir le sentiment que les maux de dos ressentis pendant ou après le travail sont plutôt en lien avec leur activités professionnelles3.

Le risque d’accident du travail et de maladie professionnelle liés au mal de dos est 2,5 fois supérieur dans le secteur du transport et de la logistique versus tous les secteurs confondus arrivant en tête des secteurs les plus touchés4. Le coût humain du mal de dos se double d’un coût économique élevé pour les entreprises de ce secteur : 90 millions d’euros de cotisations accidents du travail/maladies professionnelles par an. À ces frais viennent s’ajouter des coûts indirects pour les entreprises comme la perte de productivité, le remplacement des salariés absents, la désorganisation du travail...

La prévention du mal de dos chez Martin Brower : pour tous et à tous les niveaux

Du quai du fournisseur au stock des restaurants, Martin Brower est une entreprise spécialiste de la logistique et de la distribution. Un des sites de logistique de la société situé à Beauvais s’est implanté avec la volonté d’instituer dès le départ une démarche globale sur la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) incluant le mal de dos. Cette démarche s’est focalisée sur les aménagements de postes de travail et sur le management des équipes.

Bruno Boutet, directeur des ressources humaines revient sur l’importance de l’intégration de la prévention des risques à tous les niveaux de l’entreprise. « La prévention est l’affaire de tous, à tous les échelons de responsabilité et au bénéfice de tous les collaborateurs. Cette culture “prévention et sécurité”, repose essentiellement sur des facteurs humains et organisationnels et en particulier sur l’implication quotidienne des managers et des acteurs de terrain. La prévention du mal de dos ne concerne pas seulement les salariés des plateformes logistiques mais l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, car les postes administratifs sont également exposés à des risques de mal de dos au travers de postures inadaptées sur le poste de travail ou lié à la répétitivité de la posture « assise ».

Nous proposons des formations continues pour sans cesse lutter contre les automatismes, mettre à jour les connaissances et renouveler les messages de prévention. A titre d’exemple, chaque salarié qui rentre dans l’entreprise bénéficie en moyenne de 3 jours de formation sur ces thèmes.

Nous avons mesuré l’impact de nos plans de prévention des risques, qu’il s’agisse du mal de dos, de TMS ou d’autres risques. Entre 2012 et 2018 et sur tout le territoire, le nombre d’accidents du travail avec et sans arrêts de travail a réduit de près de 60 %. Un résultat qui nous pousse à poursuivre ces démarches. »

Une organisation du travail sans cesse améliorée

Le site de logistique de Beauvais nécessite de mettre en place un système des 3x8 pour répondre idéalement aux besoins des clients. « Nous avons constaté les conséquences de ce rythme sur le métabolisme des salariés notamment en termes d’accident du travail explique Christophe Donnart, directeur du site de Beauvais. Ainsi, nous avons décidé en 2012 de réaménager ce rythme et nous avons travaillé directement avec les salariés concernés.

Pour mieux cerner les difficultés rencontrées, nous avons organisé des groupes de travail autour de la prévention de ce risque et nous avons remarqué que les salariés se confient plus facilement pour évoquer leurs problèmes : ils savent que leurs remarques seront prises en compte dans la recherche de solutions. Par exemple, nous avons constaté que l’anticipation était un des moyens pour améliorer leur bien-être. Les salariés disposent désormais d’une planification de travail jusqu’à 20 semaines à l’avance. »

En complément, des temps d’échauffement sont organisés par des collaborateurs volontaires formés par des professionnels. Ces échauffements musculaires sont bénéfiques pour préparer le corps à l’effort et participent également à créer un esprit d’équipe.

Des robots pour supprimer le mal de dos

Qu’il s’agisse de filmeuses, de vides containers ou de palettes, tout est pensé et aménagé pour éviter aux collaborateurs de déclencher un mal de dos ou d’engendrer un TMS. « Dès que nous constatons une trop forte sollicitation musculaire ou une répétition de mouvement à l’origine de douleur ou d’arrêt de travail, nous réfléchissons à une solution, nous la testons et si les collaborateurs sont satisfaits, nous investissons. Par exemple, nous nous sommes dotés d’un système de vides containers qui dispense les manutentionnaires de nombreuses manipulations, détaille Christophe Donnart. Auparavant, les salariés devaient décharger à la main les 3 500 colis contenus dans un container pendant 3 heures d’affilée. Le robot fait désormais le travail à leur place, leur évitant une répétition du mouvement à l’origine de certains TMS. C’est également le cas pour les filmeuses, ces robots qui filment les palettes en un rien de temps. Elles ont montré toute leur efficacité puisque le travail de filmage à la main nécessitait une sollicitation et une torsion importante du dos. La baisse du taux d’accidents du travail et d’absentéismes liés au mal de dos a été significative depuis ces investissements.»

Pour en savoir plus sur les mesures mises en place sur le site de logistique Martin Brower à Beauvais : https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6465610243018756097

L'Assurance Maladie - Risques professionnels et l'INRS proposent aux employeurs du secteur du transport et de la logistique des outils spécifiques d'information :

Notes :

  1. Assurance Maladie – Risques Professionnels. Données 2017 sur les lombalgies liées au travail.
  2. Ibid
  3. BVA pour l’Assurance Maladie « Connaissances et attitudes vis-à-vis de la lombalgie ». Enquête réalisée par Internet en octobre 2018 auprès d’un échantillon national représentatif de 2 000 Français âgés de 18 ans et plus– et d’un sur-échantillon complémentaire de 253 actifs issus de secteurs sinistrogènes (soit 583 actifs issus de secteurs sinistrogènes)
  4. Assurance Maladie – Risques Professionnels. Données 2017 sur les lombalgies liées au travail.

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'environnement

23
Octobre
2019

Risques pour l'environnement

Equipements numériques: les autres poids lourds du climat

Lire la suite
Image Actualité des manifestations

23
Octobre
2019

Actualité des manifestations

Risques psychosociaux : mieux vaut prévenir que guérir

Lire la suite
Image Général

23
Octobre
2019

Général

Comment réduire les accidents de travail en agissant sur la culture sécurité ?

Lire la suite

Les derniers produits