Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Six aides financières pour prévenir les risques professionnels dans les petites entreprises

Croix pour fermer

Institutionnels

Six aides financières pour prévenir les risques professionnels dans les petites entreprises

Publié le

L’Assurance Maladie - Risques professionnels propose, jusqu’au 31 décembre pour l’année 2018, six aides financières à destination des entreprises de moins de 50 salariés pour prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles dans plusieurs secteurs d’activité.

Les aides financières de l’Assurance Maladie - Risques professionnels sont de véritables leviers d’incitation pour aider les petites et moyennes entreprises à investir en prévention des risques professionnels. Elles permettent de financer l’achat de matériel ou faciliter l’investissement dans des solutions de prévention. Chaque entreprise peut recevoir jusqu’à 25 000 € de subvention sous certaines conditions. Pour cela, elles doivent s’adresser à leur caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS) avant le 31 décembre pour les aides disponibles en 2018.

6 aides financières pour agir dans différents secteurs

Airbonus : Les émissions de moteur diesel ont été classées comme « agent cancérogène avéré pour l’homme » par le Centre international de recherche contre le cancer (Circ). Face à ce constat, l'Assurance Maladie - Risques professionnels propose cette aide financière aux garages et centres de contrôle technique, afin qu’ils mettent en place des équipements adaptés.

Bâtir + : Pour améliorer la sécurité et l’hygiène sur les chantiers du BTP, l’objectif de cette aide financière est de permettre aux entreprises d’acheter des équipements adaptés.

Filmeuse + : Cette aide financière s’adresse aux secteurs de la fabrication et de la logistique, pour prévenir les risques de troubles musculo-squelettiques et de chutes liés au filmage manuel de palettes.

Stop Amiante : Les entreprises de maintenance, de nettoyage et de construction doivent gérer le risque amiante lors de leurs interventions, notamment lors de travaux sur des bâtiments existants. Cette aide financière permet d’acheter du matériel spécifique pour réduire l’exposition des salariés aux fibres d’amiante.

Deux aides ciblées sur le risque de troubles musculo-squelettiques (TMS) sont octroyées quel que soit le secteur d’activité :

  • TMS Pros Diagnostic : il s’agit d’une aide pour financer la formation, l'évaluation et la mise en place d'un plan d'actions contre les risques de troubles musculo-squelettiques ;
  • TMS Pros Action : pour aider les petites et moyennes entreprises à agir durablement contre les TMS.

En 2017, 8 215 aides financières ont été accordées pour un total de 53 millions d’euros.

Lire la suite de l'article...

 

Sur le même sujet : Prévention : vers la refonte des aides aux entreprises

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'Homme au travail

3
Juillet
2020

Risques pour l'Homme au travail

Cause et prévention des risques psychosociaux

Lire la suite
Image Risques machines

3
Juillet
2020

Risques machines

Fraiseuse Astillo A80 : l'outil parfait pour le retrait surfacique manuel des matériaux pollués

Lire la suite
Image Général

3
Juillet
2020

Général

La responsabilité des associations en cas de transmission du Covid-19

Lire la suite

Les derniers produits