inscription

Recevez chaque jeudi l'actualité des risques en entreprise,

Abonnez-vous à
la Lettre du risque

Inscription gratuite et sans engagement

Retour d’expérience sur les bouchons d’oreilles Cotral Clear

Le _ Catégorie : Risques pour l'Homme au travail

J’ai pu tester le port de bouchons d’oreilles sur mesure et tout le processus mis en œuvre par Laboratoire Cotral, voici mon retour d'expérience.

Laboratoire Cotral propose une gamme de 3 modèles de Protecteur Individuel Contre le Bruit (PICB) sur mesure :

Le choix se fera en fonction de l’atténuation nécessaire et de la discrétion recherchée ou non. Les modèles Qeos offrent la particularité d’être visibles, ce qui permet de contrôler facilement le port des protections.

Le modèle que j’ai testé est la référence Clear.

La prise de l’empreinte

J’ai eu droit à une charmante technicienne qui est venu à domicile pour faire une sensibilisation aux risques liés au bruit avant la prise d’empreinte :

  • Un rappel des différents seuils :
    • Le seuil d’alerte : 80 dB(A)
    • Le seuil de danger : 85 dB(A) (le bruit d’un aspirateur type Dyson)
    • Le seuil de douleur : 120 dB(A)
  • Le fonctionnement de l’oreille interne et des cellules ciliées
  • Une protection auditive n’est efficace que si elle est portée à 100% du temps d’exposition (voir ci-dessous)
  • Les conséquences de l’exposition au bruit sur les pertes d’audition dans le temps

Pour la prise de l’empreinte des oreilles, elle a effectué une inspection des conduits afin de vérifier qu’il n’y ait pas de contre-indications. Ensuite, elle a introduit un petit bouchon en mousse relié à une ficelle avant d’injecter un composé bi-matière qui durcit très rapidement (tout en restant souple).

Cette empreinte est ensuite numérisée et conservée afin de pouvoir fabriquer à nouveau une protection (en cas de perte par exemple).

Une protection à porter 100% du temps

L’exemple donné lors de la sensibilisation est très parlant. Un parallèle est fait entre le bruit et la pluie : si on se promène sous la pluie toute la journée avec un parapluie, on est protégé et on reste au sec. Retirez cette protection pendant 2 minutes et vous êtes presque aussi mouillé que si vous n’aviez pas été protégé par le parapluie… Pour les oreilles, c’est pareil : sur 8 heures d’exposition, 2 minutes sans protection auditive représente une perte d’efficacité de 25%. Donc, restez couvert tout le temps de l’exposition.

La livraison

 Quelques semaines plus tard, j’ai reçu un coffret comportant :

  • Les bouchons anti-bruit
  • Un cordon et une attache pour mettre autour du cou
  • Un boitier rigide pour ranger les bouchons
  • Un flacon pour l’hygiène de l’oreille
  • 2 flacons et des lingettes pour le nettoyage des bouchons

Test en situation

La technicienne m’a informé qu’un temps d’adaptation pouvait être nécessaire avant de porter les protections toute une journée : commencer par 2 heures par jour avant d’augmenter la durée du port. Le reste du temps il faut bien sûr continuer à porter une autre protection. Le confort total est normalement atteint au bout d’un mois maximum.

Je ne suis pas allé au bout du processus parce que je n’en ai pas besoin, mais j’ai pu porter les protections pendant 2 heures la première fois sans problème particulier, le confort n’est pas total, mais l’est bien plus que de mettre des bouchons en mousse dans les oreilles.

Par contre, le confort auditif est au rendez-vous. Les bruit sont atténués, écrêtés. Il est tout à fait possible de suivre une conversation, même au téléphone, lorsque l’on porte ces protections.

J’ai posé la question concernant le port des bouchons d’oreille en voiture. La réponse est qu’il n’y a pas de règlementation à ce sujet. Cependant, les motards de la Gendarmerie ou de la Douane sont clients. Il reste à savoir si leurs collègues interprèteront le code de la route de la même manière.

Comparaison par rapport à des bouchons en mousse

Avantages :

  • Mise en place immédiate dans l’oreille
  • Protégé, mais non isolé
  • Possibilité de suivre une conversation téléphonique avec les protections dans les oreilles
  • Confort du port (pas de sensation due à l’expansion comme c’est le cas des bouchons en mousse)
  • Hygiène : pas de manipulation avec des doigts plus ou moins propre avant l’introduction dans l’oreille
  • Garantie de 6 ans

Inconvénients :

  • Prise de l’empreinte des oreilles nécessaire
  • Délai de fabrication (environ 4 semaines)
  • Entretien plus contraignant : nettoyage régulier
  • Cout de la solution plus élevée (environ 140€)

 

Après ces quelques tests, je pense que l’investissement dans ce type de protection est intéressant, le confort est amélioré, la sécurité également dans la mesure où l’on n’est protégé mais non isolé.

Je pense également qu’il n’y a pas que les professionnels qui évoluent dans les environnements bruyants classiques, comme l'industrie, la musique..., qui devraient bénéficier de ce type de protection, ça me semble également utile dans le cas des personnes qui voyagent, quand on prend l’avion par exemple ou un transport en commun tous les jours pour aller travailler.

Pour plus d'informations : Laboratoire Cotral.

PRECEDENT   article  SUIVANT

Réactions...

Vos commentaires sont les bienvenus

Nom ou pseudo :
Email :
(reste confidentiel)
Commentaire :
Antispam :

Les champs obligatoires sont indiqués avec des

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

Penbase
Penbase
 Éditeur de solutions métiers pour mo...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE 

NOUVEAUX PRODUITS & SERVICES