Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Choisir et mettre en place des protections individuelles contre le bruit

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques pour l'Homme au travail

Choisir et mettre en place des protections individuelles contre le bruit

Publié le

Le marché de la protection auditive contre le bruit compte de nombreux acteurs de toute taille. Du petit audioprothésiste de quartier à la multinationale, chacun tente de démontrer que son produit est le meilleur.

Du simple bouchon en mousse expansive inventé et inchangé depuis près de 40 ans à la protection sur mesure réalisée avec les dernières technologies de fabrication additive et équipée d’un filtre acoustique à réponse uniforme, le choix est vaste. La fourchette de prix l’est également allant d’une dizaine de centimes pour un produit basique à usage unique à plus d’une centaine d’euros pour un produit confortable et utilisable pendant de nombreuses années.

Pour protéger les salariés contre le bruit, un seul objectif doit être visé : un taux de port du protecteur auditif égal à 100% du temps d’exposition au bruit.

Pour atteindre cet objectif, trois conditions :

  1. sensibiliser les utilisateurs aux risques du bruit
  2. leur mettre à disposition un protecteur auditif adapté et efficace
  3. les former à la mise en place de ce protecteur.

La sensibilisation aux risques du bruit est incontournable. Le port d’un équipement de protection individuel est contraignant et son utilisateur doit être conscient du danger qu’il encourt (ou « du danger encouru ») et du fait qu’il doit impérativement se protéger de manière permanente lorsqu’il y est exposé.

La mise à disposition d’un protecteur adapté est complexe, de nombreux paramètres sont à prendre en compte tels que le niveau d’exposition au bruit, la durée de cette exposition, les contraintes de perception (communication, signaux d’alerte), le port d’autres équipements de protection, la réglementation, l’affaiblissement réel des protecteurs ainsi que son confort.

Un serre-tête à coquilles (casque) conviendra par exemple pour un port intermittent, un bouchon standard préformé ou à façonner apportera une solution économique à court terme, quant au bouchon moulé sur mesure il constituera un investissement à long terme, au moins quatre années pendant lesquelles le confort de ce type de protecteur devrait permettre d’atteindre l’objectif du port à 100%.

Dernière condition pour s’assurer d’un port efficace, la formation à la mise en place du protecteur. S’il est assez aisé de mettre en place un serre-tête, la mise en place d’un bouchon à façonner est complexe et le manque de formation des utilisateurs génère une perte d’efficacité importante pouvant mettre en danger l’audition de son porteur.

Auteur : Gwenolé NEXER – Expert HearingProTech.

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !