inscription

Recevez chaque jeudi l'actualité des risques en entreprise,

Abonnez-vous à
la Lettre du risque

Inscription gratuite et sans engagement

Le Groupe Bigard choisit l’innovation Matabox (Termet) pour sécuriser ses postes d’abattage

Le _ Catégorie : Risques pour l'Homme au travail

Le poste d’abattage est reconnu comme l’un des plus dangereux chez les professionnels de la viande.

Qui plus est, la sécurité n’est pas optimale lors du déplacement de ces appareils au sein des ateliers. Le Groupe Bigard a souhaité limiter ces risques et a fait appel aux équipementiers du marché. Seul le fabricant français spécialisé Termet a su apporter une réponse fiable et homologuée, permettant une maintenance préventive des outils.

Le seul matériel homologué du marché

L’innovation Matabox marque un tournant dans les abattoirs et dans les usines de transformation de la viande.

C’est la première solution homologuée du marché qui sécurise le stockage et le transport des pistolets d’assommage, tout en programmant leur entretien. Elle répond à la Directive « Machine » CE 2006/42 et à la Directive « Bien être animal » CE 2009/1099.

Sécurité - entretien - performance

Philippe Sarra, Responsable Santé Sécurité du Groupe Bigard explique « Auparavant, nous n’avions pas de solution. Mi 2013 nous avons défini un cahier des charges précis que nous avons soumis aux différents acteurs du secteur. Les équipes R&D de Termet ont été les seules à aller au bout de la démarche ».

Entre septembre et décembre 2013, des tests ont été effectués avec succès sur deux sites industriels du Groupe (Coutances et Cherré). Au 1er avril dernier, l’équipement a été généralisé à l’ensemble des sites Bigard réalisant des opérations d’abattage classique ou d’urgence, soit une trentaine d’usines en France (40 Matabox au total).

Conçu comme un étui en inox alimentaire, le support permet de stocker le célèbre pistolet Matador qui a fait la renommée de Termet depuis le dépôt de son brevet en 1930.

Son utilisation oblige à appliquer un protocole rigoureux de stockage et de transport des pistolets. Ces derniers étant obligatoirement désarmés pour être stockés dans le support, tout risque de tir involontaire de la part d’un utilisateur est écarté.

Le Groupe Bigard a implémenté le modèle avec compteurs car il permet une maintenance préventive en relevant automatiquement le nombre de tirs.

Il facilite ainsi :

  • L’utilisation alternée des deux pistolets
  • La programmation de l’entretien : maintenance obligatoire tous les 8000 tirs (en fonction des cartouches utilisées), changement des joints...

« L’efficacité de l’abattage dépend notamment du suivi et de la maintenance du matériel, « Matabox » est donc un gage supplémentaire de performance » explique Mario Rodrigues, dirigeant de Termet.

Doublement de la formation

Afin d’assurer une parfaite intégration de ces équipements dans les sites concernés, Termet a souhaité assurer personnellement une centaine d’heures de formation, à destination des techniciens de maintenance et des opérateurs d’abattage. Cette formation concernait tous les sites du groupe Bigard qui n’étaient pas précédemment équipés de Matador.

Le Groupe Bigard organise également un renforcement et une extension de la formation à tous les sites du Groupe (équipes techniques et opérateurs) par son organisme de formation (AFORVIA).

Auteur : communiqué du Groupe Bobet.

PRECEDENT   article  SUIVANT

Réactions...

Vos commentaires sont les bienvenus

Nom ou pseudo :
Email :
(reste confidentiel)
Commentaire :
Antispam :

Les champs obligatoires sont indiqués avec des

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

SIAtech
SIAtech
SIAtech fabrique des radiocommandes industrielles mains l...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE 

NOUVEAUX PRODUITS & SERVICES