inscription

Abonnez-vous à
la Lettre du risque

Lancement de la semaine européenne de la santé et de la sécurité au travail

Le _ Catégorie : Général

Conférence de presse de lancement de la semaine européenne de la santé et de la sécurité au travail 22-26 octobre 2007.

« Allégez la charge »

Les Troubles musculo squelettiques (TMS) représentent un enjeu majeur de société.

Avec près de 30 000 cas reconnus en 2003, les TMS constituent la première cause de maladies professionnelles en France comme dans la plupart des pays européens et progressent dans beaucoup d?entreprises (+ 20% par an depuis 10 ans).

Les TMS résultent d?un déséquilibre entre les capacités fonctionnelles des personnes et les sollicitations qui apparaissent dans un contexte de travail sans possibilité de récupération suffisante. Les travaux exigeant des gestes répétés sous forte contrainte de temps sont très répandus, et se développent dans de nouveaux secteurs d?activité. Si le coût humain est important (souffrance, risques d?inaptitude professionnelle, atteinte à l?image de soi, dégradation de la vie privée), le coût économique est aussi très élevé pour l?entreprise.

Des dizaines de milliers de salariés souffrent en effet de TMS, avec pour les cas les plus graves, des handicaps à vie, et des conséquences préjudiciables pour leur emploi (restriction temporaire, inaptitude?). Pour l'entreprise, il faut ajouter aux coûts directs dus à l?indemnisation de ces maladies tous les coûts indirects : pertes de temps, de production, d'image - les entreprises commencent ainsi à ressentir les effets négatifs du développement des TMS (absentéisme, turn-over, difficultés de recrutement et de reclassement des victimes).

Les TMS touchent presque toutes les professions et des entreprises de toute taille, mais principalement les industries de l'agroalimentaire, de la métallurgie, du bâtiment et des travaux publics, et désormais diverses activités de service. Tous les pays industrialisés sont concernés par le phénomène, ainsi bien évidemment que les pays dans lesquels des fabrications ont été délocalisées.

Syndromes du canal carpien ou encore tendinites, les TMS affectent principalement les muscles, les tendons, et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet, des épaules, du coude, des genoux ou du dos. Ces affections se manifestent par des douleurs et une gêne dans les mouvements pouvant entraîner un handicap sérieux dans la vie professionnelle et dans la vie privée.

Dans ce contexte, la campagne de la semaine européenne 2007 organisée par l?Agence pour la santé et la sécurité au travail de Bilbao représente une réelle opportunité de sensibilisation aux enjeux liés à une meilleure prise en compte des facteurs de risques à l?origine des TMS.

Comme pour les éditions précédentes, la campagne, pilotée en France par le ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité (direction générale du travail), est rythmée par trois grands moments :
  • l?organisation d?une conférence de presse le 12 octobre 2007, à la direction générale du travail du ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité
  • la tenue de manifestations organisées par les services régionaux du ministère de l?emploi, de la cohésion sociale et du logement (Directions régionales du travail, de l?emploi et de la formation professionnelle -DRTEFP), qui se dérouleront au cours de la semaine du 22 au 26 octobre 2007,
  • et l?organisation d?un concours de bonnes pratiques.
Ce concours fournit l?occasion de recenser les exemples les plus remarquables et innovants dans le domaine de la lutte contre les TMS. Il donnera lieu à l?attribution d?un prix remis aux lauréats, lors de la cérémonie officielle de clôture de la campagne, qui se tiendra à Bilbao au mois de mars 2008.

L?édition de la campagne de cette année bénéficie du soutien actif de l?Agence Nationale pour l?Amélioration des Conditions de Travail (ANACT), et de son réseau régional des ARACTs (Associations régionales pour l?amélioration des conditions de travail), qui ont acquis une très grande expérience dans le domaine de la prévention des TMS, notamment grâce aux nombreuses interventions effectuées dans des entreprises sollicitant l?expertise des chargés de mission des ARACTs.

Le réseau ANACT, en complément d?autres institutions de prévention (Médecine du travail, Caisses Régionales d?Assurance Maladie, Mutualité sociale agricole, Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics -OPPBTP...) et de consultants spécialisés en santé au travail, accompagne les acteurs de l?entreprise dans leur démarche de prévention. Par un appui à la construction d?un état des lieux, à l?identification des facteurs de risques et à la conduite d?un projet de prévention, il les aide à dégager et mettre en place des moyens de prévention prenant bien en compte la globalité des questions de santé et de performance.

L?ANACT et son réseau régional ont contribué à la diffusion la plus large possible de l?information sur le concours des bonnes pratiques auprès des entreprises, et constituent de ce fait un relais extrêmement actif et efficace pour le recensement des meilleurs exemples de bonnes pratiques dans les entreprises.

En outre, les deux DRTEFP des Pays de la Loire et de Champagne-Ardenne, choisies cette année pour représenter la France dans le cadre des manifestations régionales en raison du caractère particulièrement remarquable et innovant des initiatives mises en ?uvre en matière de prévention et de traitement des TMS, ont étroitement travaillé avec les ARACTs pour l?organisation de séminaires et de conférences de sensibilisation des acteurs de la prévention des risques professionnels (une manifestation se déroulera à Troyes, le 25 octobre 2007, et une autre à Angers, le lendemain 26 octobre 2007).

Plus de 300 personnes sont attendues pour ces deux manifestations régionales.

Dates des principaux événements :
  • Séminaire Régional des Préventeurs
  • Le 25 octobre 2007, de 09h à 18h
  • A l?Espace Ciné City
  • 11, rue des Bas-Trévois
  • 10000 Troyes
  • Séminaire Régional « Prévention des TMS : de la connaissance des risques à la pratique de la prévention »
  • Le 26 octobre 2007, de 9h00 à 16h00
  • Centre de congrès d?Angers
  • 33, boulevard Carnot
  • 49100 Angers
Source : Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail

1) En France, les TMS du membre supérieur sont reconnus au titre des tableaux 57 et 69 des maladies professionnelles du régime général et au titre du tableau 39 du régime agricole. Parmi les pathologies reconnues par le tableau 57 figurent la tendinopathie de la coiffe des rotateurs (épaule), l'épicondylite (coude) et le syndrome du canal carpien (poignet) avec la liste limitative des travaux susceptibles de provoquer ces maladies.

Selon les dernières statistiques disponibles de la CNAMTS pour l?année 2004, l?augmentation du nombre de maladies professionnelles reflète principalement le développement des troubles musculo-squelettiques (TMS), qui représentent 76 % de l?ensemble des maladies professionnelles, en progression de 6 % par rapport à l?année 2003

PRECEDENT   article  SUIVANT

Réactions...

Vos commentaires sont les bienvenues

Nom ou pseudo :
Email :
(reste confidentiel)
Commentaire :
Antispam :

Les champs obligatoires sont indiqués avec des

PARTAGEZ

UNE SOCIETE A DECOUVRIR

DUNOD
DUNOD
Ouvert sur tous les domaines du savoir, Dunod édit...
(en savoir plus)

L'ACTUALITE 

DERNIERS PRODUITS