Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > ONDELIO protège les salariés des risques liés aux ondes électromagnétiques

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

ONDELIO protège les salariés des risques liés aux ondes électromagnétiques

Publié le

Maux de tête, troubles du sommeil, fatigue, nervosité, irritabilité, troubles de la concentration,... nombreux sont les risques présumés de la surexposition aux ondes électromagnétiques. ONDELIO BUSINESS SERVICES accompagne les entreprises dans la prévention des risques en les informant du niveau d'exposition de leurs salariés et en les en protégeant.

Pour ce faire, ONDELIO BUSINESS SERVICES s'appuie sur la directive européenne 2004/40/CE, applicable le 30 octobre 2013 prochain, qui fixe les prescriptions minimales en matière de protection des travailleurs exposés à ces champs.
L'Oréal, EADS, GSK, Wincor Nixdorf, Technip, ING Direct, ... ont d'ores et déjà fait confiance au spécialiste.

En réponse aux craintes de plus en plus nombreuses des salariés et des dirigeants d'entreprises, ONDELIO BUSINESS SERVICES propose son savoir-faire et son expérience aux Comités d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) et aux managers, soucieux du bien-être de leurs collaborateurs.

« Nous sommes chaque jour soumis à des dizaines de champs électromagnétiques différents sur notre lieu de travail, que ce soit au bureau (écrans, unités centrales, imprimantes, Wifi, etc.), à l'usine et dans les ateliers (transformateurs, machineries, répéteur cellulaire, etc.) ou encore au sein d'hôpitaux (moniteurs médicaux, systèmes d'imagerie médicale, etc.), explique Jérôme Andreu, dirigeant d'ONDELIO BUSINESS SERVICES. A l'heure actuelle, et malgré de nombreuses études, les conséquences à long terme restent encore floues. Nous préconisons donc, à l'image de la directive 2004/40/CE, l'application du principe de précaution et accompagnons les entreprises et collectivités pour identifier, localiser et se protéger des champs électromagnétiques. »

ONDELIO BUSINESS SERVICES propose aux entreprises une étude complète de leurs locaux, tenant compte notamment de la surface, du nombre de postes de travail et des installations intérieures et extérieures. Pour ce faire, ONDELIO BUSINESS SERVICES réalise un audit d'évaluation (recensement des champs électromagnétiques, des personnes sensibles, analyse de l'existant) et des relevés de mesures conformément au protocole défini par l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR)(1). Si les mesures sont supérieures à la directive européenne 2044/40/CE, ONDELIO BUSINESS SERVICES préconise un ensemble de solutions. Destinées à limiter les effets et la présence des sources d'émissions électromagnétiques, elles s'articulent autour des 4 approches préventives suivantes :

  • Réduction à la source : changement ou amélioration des équipements, réglage des émissions, utilisation de peintures et tissus écrans, etc.
  • Protection collective : réagencement des lieux, blindage d'une pièce, programme approprié de maintenance des équipements, lieux et postes de travail, etc.
  • Réduction par l'éloignement : éloignement des zones à usage sédentaire par rapport à la source d'exposition, limitation de la durée d'exposition dans la zone surexposée, etc.
  • Protection individuelle : vêtements en tissu écran, etc.

L'éventuelle nocivité des ondes électromagnétiques est d'autant plus d'actualité depuis la mise à jour du rapport BioInitiative(2) paru en janvier dernier qui reconnaît que : « Même si les recherches sont toujours en cours, il est urgent d'abaisser les seuils d'exposition aux ondes »(2).

La directive européenne 2004/40/CE, effective à l'automne 2013, va d'ailleurs dans ce sens en imposant au chef d'entreprise une vraie responsabilité liée à la sécurité et à la santé de ses salariés sur leur lieu de travail. A partir du 31 octobre, celui-ci sera dans l'obligation de procéder à :

  • L'analyse des risques,
  • La mise en place des dispositions visant à éviter ou réduire les risques,
  • L'information et la formation de son personnel sur ce sujet,
  • L'instauration d'une surveillance médicale des travailleurs exposés.
  1. Organisme d'Etat chargé d'assurer la planification, la gestion et le contrôle de l'utilisation des fréquences radioélectriques.
  2. Rapport BioInitiative 2012 sur les effets sanitaires des champs électromagnétiques passe en revue 1800 nouvelles études scientifiques sur le sujet.

Auteur : communiqué de ONDELIO BUSINESS.

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Général

27
Mai
2020

Général

Mavimplant : un logiciel pour repenser ses espaces de travail en respectant les règles de distanciation

Lire la suite
Image Actualité des manifestations / formations

27
Mai
2020

Actualité des manifestations / formations

Semaine pour la qualité de vie au travail 2020 « Spéciale  : 1ères leçons d’une crise  »

Lire la suite
Image Général

27
Mai
2020

Général

COVID-19 : 11 points clés pour bien reprendre l'activité

Lire la suite

Les derniers produits