Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Le rapport annuel 2019 de la branche AT/MP est disponible

Croix pour fermer

Institutionnels

Le rapport annuel 2019 de la branche AT/MP est disponible

Publié le

Sinistralité au travail et programmes de prévention prioritaires en 2019 : l’Assurance Maladie – Risques professionnels fait le point dans son rapport annuel “L’Essentiel 2019, Santé et sécurité au travail”.

Une sinistralité au travail en hausse

Avec 655 715 nouveaux sinistres reconnus, le nombre d’accidents du travail a augmenté de 0,6% en 2019 par rapport à 2018. Cette hausse est attribuable à l’augmentation de 2 % du nombre de salariés. En revanche, la fréquence (33,5 accidents du travail pour 1 000 salariés) est en légère diminution par rapport à 2018.

Les secteurs du BTP, bois, papier, textile, commerce non alimentaire et chimie enregistrent une légère baisse (entre 0 et 1%) du nombre d’accidents du travail, mais les services, les activités tertiaires (administrations, banques, assurances…) en particulier, accusent une hausse de 4% et les secteurs du travail temporaire et de l’action sociale de 1,3 %. Dans une moindre proportion, la hausse concerne aussi les activités de métallurgie (+ 0,6%), transport et énergie (+ 0,3%) ou alimentation (+ 0,2%).

Avec 99 000 accidents de trajets enregistrés en 2019, le niveau le plus haut jamais atteint depuis 2000, l’augmentation représente moins de 1 % en 2019, après avoir connu une forte hausse en 2018 en raison des intempéries et des conditions climatiques.

Le nombre de maladies professionnelles progresse de 1,7% en 2019, après une hausse de 2,1% déjà enregistrée en 2018. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont à l’origine de 88% des maladies professionnelles. Les maladies liées à l’amiante se stabilisent, tandis que les affections psychiques liées au travail ainsi que les affections liées à la silice cristalline augmentent (respectivement +6% et + 13,9%). Lire la suite de l'article...

 

Sur le même sujet :

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'environnement

19
Janvier
2021

Risques pour l'environnement

Pollution des navires : l'expérimentation du drone renifleur sera reconduite dans le Pas-de-Calais

Lire la suite
Image Général

19
Janvier
2021

Général

Le vaccin covid-19 et le milieu des entreprises : quelles sont les obligations ?

Lire la suite
Image Général

19
Janvier
2021

Général

Il faut étendre les droits collectifs à tous les travailleurs, y compris aux travailleurs indépendants et de plateforme

Lire la suite

Les derniers produits