Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Retour d’expérience sur le pantalon DYNAX de DASSY

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

Retour d’expérience sur le pantalon DYNAX de DASSY

Publié le

Voilà un pantalon qui m’a surpris de part la destination de certaines poches, il m’a fallu investiguer pour en comprendre la finalité.

Premières impressions

J’ai testé le pantalon de DASSY®, modèle DYNAX. C’est un pantalon de travail classique à première vue, dont on identifie assez vite les parties renforcées, tout ce qui est en noir est en Cordura®. Pour ceux qui ne le savent pas encore, les tissus de la gamme Cordura® sont des tissus renforcés prévus pour résister aux déchirures, aux éraflures et aux abrasions, bref, c’est renforcé. Les autres parties sont dans un tissu plus standard, bien que certifié sans aucunes substances nocives ou chimiques utilisées lors de la fabrication.

Essayage

Je me suis basé sur le tableau des tailles proposées et le résultat est conforme. Le pantalon est agréable à porter, un système d’ajustement de la taille se trouve à l’arrière de la ceinture avec un élastique à boutonnières. Donc il n’y a pas besoin de porter une ceinture supplémentaire.

Concernant la longueur des jambes, vous avez le choix : trois longueurs disponibles à la commande et des ourlets ajustables qu’il suffit de découdre pour allonger encore un peu plus.

J’ai un petit bémol à apporter, avant d’ajuster la taille, j’ai ressenti un peu de gêne au niveau de l’entrejambe à cause d’une couture qui provoquait un léger frottement contre l’intérieur de la cuisse. Mais une fois le pantalon positionné et maintenu plus haut sur la taille, c’est disparu.

Les empiècements en stretch sont bien positionnés aux endroits demandant plus de flexibilité, notamment à l’entrejambe, à l’arrière de la ceinture et tout autour des genoux.

Ce qui m’a surpris, ce sont les poches. Elles sont bien positionnées, à usages multiples et même à usages inconnus pour moi.

La destination des poches et autres particularités

Comme déjà dit, les fonds des poches extérieures sont tous renforcés.

On peut faire ce que l’on veut des poches, mais elles ont été conçues dans un but précis, voici le détail :

Côté gauche

  1. Poche principale avec un grand rabat à velcro
  2. Poche à crayon
  3. Fente boutonnière pour un crayon plus petit
  4. Poche pour téléphone avec un grand rabat à velcro, bonne préhension
  5. Porte carte, format carte de visite. Il peut être rentré en permanence dans la poche principale

Côté droit

  1. Une grande poche tout en longueur qui peut accueillir un mètre pliant de menuisier
  2. Une bande de tissu Cordura® qui protège :
  3. Un bouton pour attacher un couteau qui sera maintenu par
  4. Un passant ajustable ; voir la photo dédiée
  5. Poche à crayon
  6. Fente boutonnière pour un crayon plus petit
  7. Poche pour cutter, entrée de forme triangulaire pour un accès facile

Poches pour genouillères

Si besoin, vous pouvez insérer des genouillères en mousse par le bas. Un système avec un rabat maintenu par un velcro permet d’ajuster le positionnement en hauteur de la genouillère d’environ 2-3 cm.

Autres particularités

  • Le bouton de la ceinture est caché dans sa boutonnière pour ne pas offrir d’accroche
  • Un passant ceinture à été doublé à droite pour accueillir un porte marteau en option
  • Un anneau plastique en D à la ceinture pour accrocher ses clés (ou autre)
  • Des bandes réfléchissantes sont disposées sous le niveau des genoux, côté extérieur

Conclusion

C’est pantalon de travail résistant et confortable. Il n’est pas spécifiquement destiné à un métier et les différentes poches peuvent être facilement détournées de l’utilité originelle : la bande de tissu (2) qui protège le bouton porte-couteau (3) peut être utilisée pour accrocher un mètre, le passant ajustable (4) peut accueillir une pince, tout comme la poche pour le cutter, et les poches destinées aux crayons feront un très bon emplacement pour des tournevis.

Bref, c'est un pantalon polyvalent.

 

Sur le même sujet : DASSY x CORDURA® : DASSY® D-FX flex, une gamme de vêtements de travail ultra confortable à toute épreuve

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques informatiques

24
Septembre
2020

Risques informatiques

Cybersécurité : les hôpitaux plus que jamais en première ligne

Lire la suite
Image Institutionnels

24
Septembre
2020

Institutionnels

France: le travail comme vecteur essentiel de contamination par la Covid-19

Lire la suite
Image Risques dans les bâtiments

24
Septembre
2020

Risques dans les bâtiments

Nouveau guide de prévention pour les constructeurs de maisons individuelles

Lire la suite

Les derniers produits